Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Le travail dans la littérature arabe entre passé et présent

3ème rencontre (25 juin 2024, 9h)

Le séminaire de littérature arabe portant sur les récits et les représentations du travail continue. Pour cette troisième rencontre, prévue le mardi 25 juin à 9h00 dans la salle André Raymond (MMSH, Aix-Marseille Université), ainsi qu’en visioconférence, nous aurons le plaisir d’écouter Miloud Gharrafi (Professeur des université, Université de Lyon 3), avec une intervention intitulé: « Le corps du travailleur migrant dans le roman arabe contemporain ».

Résumé de l’intervention : « L’immigré n’est que son corps » dit le sociologue A. Sayad. Le migrant en situation régulière ou irrégulière ne tire sa légitimité sociale que par son insertion en milieu professionnel pour lequel il a émigré. La littérature de la migration en général et le roman arabe en particulier accordent une place primordiale à la question du travail dans son rapport socio-économique et socio-culturel avec le corps. Cette intervention propose de mettre au jour la contribution du roman arabe contemporain de la migration à l’exploration du corps du travailleur migrant. Elle abordera les représentations sociales et culturelles du corps-labeur en contexte migratoire en Occident et dans le monde arabe ainsi que l’impact de ces représentations sur la dimension littéraire du roman.

Pour ceux et celles qui ne pourront pas se déplacer, mais qui voudront suivre le déroulement de la séance en ligne, vous pouvez envoyer un mail avec votre de demande de lien zoom à l’adresse mail de la coordinatrice du séminaire : annamaria.bianco@univ-amu.fr

Affiche disponible ici

0 Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.